Le Cnam

En 1794, l’abbé Henri Grégoire fonde le Conservatoire national des arts et métiers. « Il faut éclairer l’ignorance qui ne connaît pas, et la pauvreté qui n’a pas le moyen de connaître. »

Placé sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur de la recherche et de l’innovation, le Cnam est présidé par Stéphane Israël, président exécutif d'Arianespace et dirigé par Bénédicte Fauvarque-Cosson.


Il remplit trois missions principales: 

  • la formation professionnelle supérieure tout au long de la vie,  
  • la recherche technologique et l'innovation,
  • la diffusion de la culture scientifique et technique.

Chiffres-clés (Données nationales)

53 500 inscrits

20 centres régionaux et plus de 200 centres d'enseignement

21 laboratoires de recherche

2 500 objets exposés au Musée

 

Le Cnam, pour qui ?

Le Cnam est ouvert à tous sans condition de diplôme à l’inscription : salariés, artisans, étudiants, professions libérales ou demandeurs d’emploi...

Plusieurs modalités d’enseignements compatibles avec une vie professionnelle :

- Cours du soir et du samedi

- Cours en journée

- Stages intra et inter-entreprises

- Formation ouverte et à distance (FOAD)

- Formation par alternance ou apprentissage (Contrat de professionnalisation et contrat d'apprentissage)